Café Philo du vendredi 24 février

Le « café Philo » du vendredi 24 février 2012, animé par Philippe Mengue, aura pour thème

« Pourquoi l’homme épuise-t-il la planète ? »

présenté par Pierre-Jean Dessertine :

Philosophe

Les hommes savent, et pourtant ils continuent. Ils continuent d'agir de manière ravageuse pour la biosphère. Les hommes se regardent, avec impuissance, « épuiser » leur planète. Quelle valeur accorde-t-on à notre environnement naturel ? Qu'attend-on de notre interaction avec lui ? Pourquoi ne va-t-on pas là où la raison nous conseille d’aller ? Quel est le sens de ce processus tragique d'épuisement de la planète par les activités humaines ? Nous ne nous contenterons pas de mettre en relation le comportement de l’espèce humaine avec la trace qu'elle laisse derrière elle sur la planète. Ce que nous voulons, c'est comprendre les choix par lesquels elle a pu en arriver là.

Quand nous posons la question « Pourquoi l'homme épuise-t-il sa planète ? », nous ne recherchons pas la cause du problème, nous nous recherchons nous-mêmes, étonnés que nous sommes d'avoir le pouvoir de créer un tel problème.

Vendredi 24 février à 18h30, au Café « Le Royal’s » – Place de la Bouquerie – Apt

Pierre-Jean Dessertine :

« Pourquoi l’homme épuise-t-il sa planète ? »

Éditions ALÉAS – Lyon

Les hommes savent, et pourtant ils continuent.

Ils continuent d'agir de manière ravageuse pour la biosphère.

Les hommes se regardent, avec impuissance, « épuiser » leur planète. Quelle valeur accorde-t-on à notre environnement naturel ? Qu'attend-on de notre interaction avec lui ? Pourquoi ne va-t-on pas là où la raison nous conseille d’aller ? Quel est le sens de ce processus tragique d'épuisement de la planète par les activités humaines ?

Nous ne nous contenterons pas de mettre en relation le comportement de 1-espèce humaine avec la trace qu'elle laisse derrière elle sur la planète. Ce que nous voulons, c'est comprendre les choix par lesquels elle a pu en arriver là.

Quand nous posons la question « Pourquoi l'homme épuise-t-il sa planète ? », nous ne recherchons pas la cause du problème, nous nous recherchons nous-mêmes, étonnés que nous sommes d'avoir le pouvoir de créer un tel problème.

Pierre-Jean Dessertine est professeur de philosophie à Aix-en-Provence. Il a publié des articles dans diverses revues. Il est auteur de plusieurs manuels de philosophie. Il anime le site de philosophie : www.anti-somnambulique.org

Publier
[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Reddit] [Twitter] [Email]