Conférences AGORA 2011/2012 à Orange

Conférences AGORA 2011/2012 à Orange

AGORA

16 Rue Reine Wilhelmine 84100 Orange / 04.90.51.71.18 / www.agorange.net

Entrée : 3 € (étudiants, lycéens, chômeurs : 1,50 €)

Adhésion : 20 € (étudiants, lycéens, chômeurs : 10 € – carte couple : 30 €)

Programme :

> Vendredi 16 septembre 2011 à 20h30, salle polyvalente du Lycée de l’Arc – Orange

Serge Tisseron

Adolescents : la nouvelle culture des écrans.

> Vendredi 14 octobre 2011 à 20h30, salle polyvalente du Lycée de l’Arc – Orange

A l’occasion du bi-centenaire de la naissance du mathématicien Evariste Galois (1811-1832),

Bruno Alberro et Laurent Derobert : Evariste Galois, mathématicien et républicain.

> Vendredi 25 novembre 2011 à 20h30, salle polyvalente du Lycée de l’Arc – Orange

Philippe Corcuff : Individualité, capitalisme et émancipation.

> Vendredi 9 décembre 2011 à 20h30, salle polyvalente du Lycée de l’Arc – Orange

Marc de Launay : Philosophie ou théorie de l’histoire ?

> Vendredi 13 janvier 2012 à 20h30, salle polyvalente du Lycée de l’Arc – Orange

Hourya Bentouhami : Pourquoi punir ?

> Vendredi 17 février 2011 à 20h30, salle polyvalente du Lycée de l’Arc – Orange

Philippe Mengue : Guerre ou paix en philosophie ?

> Samedi 24 mars 2012 à 14h30, Théâtre Municipal d’Orange

Conférence hors abonnement, organisée dans le cadre des journées dédiées à « la logique de l’absurde » :

Arnaud Villani : Kafka et la logique de l’absurde.

> Vendredi 13 avril 2012 à 20h30, salle polyvalente du Lycée de l’Arc – Orange

Elsa Dorlin : Prendre soin de soi – éthique et politique féministes contemporaines.

> Vendredi 11 mai 2012 à 20h30, salle polyvalente du Lycée de l’Arc]

Jean-Michel Besnier : Demain, les posthumains.

Intervenants :

Bruno Alberro : après une carrière dans l »Armée de l »air, est journaliste au Dauphiné libéré et romancier. Il a publié aux éditions Complicités L »illusion évanouie (2000), puis chez Elan Sud : De l »autre côté (2006), Evariste Galois (2007), Fragments rouges (2009). A paraître à l »automne 2011 chez Ela,n Sud La déconstruction.

Jean-Michel Besnier : professeur de philosophie à l »université de Paris IV – Sorbonne, membre du Centre de recherche en épistémologie appliquée (CREA) et rédacteur-en-chef adjoint de la Revue Hermès. Il a publié notamment : La politique de l »impossible. L »intellectuel entre révolte et engagement, La Découverte, 1988 ; L »humanisme déchiré, Descartes & Cie, 1993 ; Tocqueville et la Démocratie., Hatier, 1995 ; Les théories de la connaissance, Flammarion, 1996 – version augm PUF, « Que Sais-Je ? », 2005 ; Réflexions sur la sagesse, Le Pommier-Fayard, 1999 ; La croisée des sciences, Questions d »un philosophe, Seuil, 2006 ; Demain, les posthumains. Le futur a-t-il encore besoin de nous ? Hachette, 2009.

Hourya Bentouhami : ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure-Lettres et Sciences Humaines, enseigne la philosophie politique à l’Université de Paris VII. Dirige également Erytheis, une revue de théorie politique franco-espagnole. A publié, avec Christophe Miqueu, Conflits et démocratie. Quel nouvel espace public ? (L’Harmattan, 2010) et dirigé, avec Ninon Grangé, Anne Kupiec et Julie Saada, Le souci du droit : où en est la théorie critique ? (Sens et Tonka, 2010).

Philippe Corcuff : Maître de conférences de science politique à l »IEP de Lyon, membre du NPA et du conseil scientifique d »Attac France . Membre fondateur des Universités populaires de Lyon et de Nîmes. Principales publications : La Société de verre : pour une éthique de la fragilité (A. Colin, 2002), Bourdieu autrement : fragilités d’un sociologue de combat (Textuel, 2003), La Question individualiste : Stirner, Marx, Durkheim, Proudhon. Nouvelle visite guidée des classiques politiques (Le Bord de l’Eau, 2003), Les Grands Penseurs de la politique – Trajets critiques en philosophie politique, (Armand Colin, 2005), Les Nouvelles sociologies : entre le collectif et l »individuel, (A. Colin, 2007).

Laurent Derobert : docteur en philosophie économique, dirige au CNRS un programme de recherche en philosophie économique et enseigne à l’Université d’Avignon les Mathématiques appliquées aux sciences sociales. A publié en 2010 aux éditions Delirium d’Avignon Fragments de mathématiques existentielles. Compositeur et accordéoniste. Co-fondateur et administrateur du Delirium, salon-cabaret dont le but est de favoriser les échanges entre artistes en Avignon (organisation de concerts, de conférences, d’expositions et résidences de création). Collaborateur de l’Université Populaire d’Avignon.

Elsa Dorlin : professeure de philosophie politique et sociale au département de science politique de l »Université Paris 8 Vincennes/Saint Denis, a écrit et dirigé plusieurs ouvrages dont : Pour une épistémologie de la domination (PUF, 2009), La Matrice de la race : généalogie sexuelle et coloniale de la nation française, (La Découverte, rééd. poche 2009) et Sexe, genre et sexualités, (PUF, 2008).

Marc de Launay : chercheur au CNRS en philosophie allemande (Archives Husserl de Paris – ENS-Ulm). Ses travaux portent sur Nietzsche et sur les courants néokantiens allemands, ainsi que sur l’herméneutique biblique. Publications récentes : Qu’est-ce que traduire ? (Vrin, 2006), Babel et Logos, Pour une lecture philosophique de la Bible (Hermann, 2008), Hans Blumenberg, L »imitation de la nature (Hermann, 2010). Il a dirigé un numéro spécial de la Revue des Etudes philosophiques sur Rickert et la philosophie de l »histoire, ainsi qu »un numéro des Archives de philosophie sur Ricœur et l »histoire.

Philippe Mengue : philosophe, a enseigné à l »Université d »Aix-en-Provence et au Collège international de philosophie. Collaborateur de l »Université Populaire d »Avignon. Co-animateur du Café-philo d »Apt. A publié : Deleuze et le système du multiple (Kimé, 1995), L »Ordre sadien (Kimé, 1996), Deleuze et la question de la démocratie (L »Harmattan, 2003), La Philosophie au piège de l »histoire (Éditions de la Différence, 2004), Peuples et identités (Éditons de la Différence, 2008), Utopies et devenirs deleuziens (L »Harmattan, 2010), Guerre ou paix en philosophie ? (Germina, 2011).

Serge Tisseron : Tititulaire d’une habilitation à diriger des recherches à Paris X, psychiatre, psychanalyse et psychologue. Est aussi auteur de BD et d’ouvrages illustrés pour enfants. Choix d’ouvrages : Tintin chez le psychanalyste (Aubier, 1985), Secrets de famille, mode d’emploi (Ramsay, 1996, rééd Marabout, 1997), Enfants sous influence. Les écrans rendent-ils les jeunes violents ? (A.Colin, 2000, rééd 10/18, 2003), Les Bienfaits des images (O. Jacob, 2002), La résilience (PUF, 2008), Qui a peur des jeux vidéo? (Albin Michel, 2008), Faut-il interdire les écrans aux enfants ?, avec Bernard Stiegler (Mordicus, 2009), L »empathie au coeur du jeu social (A. Michel, 2010).

Arnaud Villani : enseigne la philosophie en Khâgne à Nice. Principaux ouvrages : Kafka. L »ouverture de l »existant (Belin, 1984), La guêpe et l »orchidée. Essai sur Gilles Deleuze, (Belin, 1999), Les Oiseaux noirs et autres textes (poésie, revue NU(e), n°18, 2002), Précis de philosophie nue (Éditions de la revue NU(e), 2005), Petites méditations métaphysiques sur la vie et la mort (Hermann, 2008), Court traité du rien (Hermann, 2009). Traductions en collaboration : Process and reality de A.N. Whitehead (Gallimard, 1995), le Poème de Parménide (trad et commentaire à paraître chez Hermann).

Publier
[del.icio.us] [Digg] [Facebook] [Google] [LinkedIn] [Reddit] [Twitter] [Email]